swv french swv italian swv deutsch

ROI aux paris sportifs

Lorsque tu paries, c’est un investissement que tu fais, de ton argent et de ton temps.  Il est donc naturel de mesurer, avec les instruments financiers, ce que cet investissement produit afin de savoir quel avenir et quelle orientation, tu devrais donner à tes paris. C’est à cela que sert le ROI qu’on appelle encore le Yield.

Qu’est-ce que le ROI ?

Le retour sur investissement, appelé en anglais Return on investment et plus connu sous le sigle de ROI, sert à mesurer la différence entre l’investissement consenti et le gain rapporté. C’est une donnée d’analyse financière qui permet de prendre des décisions de pilotage par rapport aux investissements futur. Il faut signaler que le ROI ne mesure pas le temps mis dans la réalisation d’un gain ou d’une perte. Bien entendu, il ne faut pas le confondre avec l’évolution du capital.

Dans le domaine des paris, le ROI sert à mesurer la rentabilité ou non des paris. Les paris sont en effet de véritables investissements sur lesquels il convient de songer à rentabiliser. En effet, aucun individu ne peut jurer de pouvoir gagner ses paris à tous les coups, et donc de rentabiliser ses paris tous les jours. Il faut donc de temps en temps faire le point afin de se demander par exemple si ce que tous les paris d’une période donnée ont concrètement rapporté quelque chose.

On comprend bien qu’il ne peut y avoir que deux possibilités pour le ROI. Soit le ROI est positif et alors il y a un gain concret qui a été fait dans le temps. Soit le ROI est négatif, et alors il faut simplement en conclure que tu es en train de perdre de l’argent.

Comment calculer le ROI ?

Avant de calculer réellement le retour sur investissement, il faut calculer au préalable l’évolution du capital.

L’évolution du capital

L’évolution du capital est la croissance ou la diminution connue par la banroll en comparaison avec le capital initial. Il sera plus aisé de partir d’un exemple. Un parieur a constitué une bankroll de 100€. Il a parié sur 8 matchs différents, avec une mise de 4 € sur chaque match avec une cote constante 1.5. Il gagne 6 paris.

Pour déterminer l’évolution de son capital, il faut calculer le gain de chaque match :

Le gain = (4x2x6)-32 = 16

Les 16 constituent l’évolution du capital.

Calcul du ROI

Le ROI qui est un rapport entre l’évolution du capital et la somme totale misée. Roi = (16/32)x100= 50%. Le ROI ici est donc 50%. Il apparaît très clairement que plusieurs éléments influencent ton ROI.

Les éléments influençant le ROI d’un parieur

Le pari réussi

Il faut gagner les paris pour que le Retour sur investissement soit positif. Plus l’on gagne, plus l’on a de chance de faire grimper le ROI. On ne gagne cependant pas sans avoir mené une analyse profonde sur le match ou la rencontre sur laquelle l’on veut miser. Il ne faut surtout pas faire des paris au pif. C’est dans les jeux de hasard qu’il ne faut rien faire au hasard. Il faut donc réfléchir autant que l’on peut. Rationaliser son pari, c’est la clé d’un ROI important.

La cote la mise et le nombre de paris réussis : le trio fatal

Pour calculer l’évolution du capital souviens-toi que l’on fait une suite de produits. Si donc un seul de ces trois éléments est égal à 0, l’évolution du capital est nulle et le ROI négatif. De même, si l’un d’eux croît, il multiplie pour autant de valeur l’évolution de ton capital. C’est pourquoi il faut bien réfléchir et utiliser un comparateur de cotes afin d’être certain par exemple de choisir le bookmaker qui a proposé les meilleures cotes pour une rencontre donnée. Cela permettra de faire croître ton ROI. Sur la mise, il est difficile de recommander des mises élevées. En effet, si la mise est élevée, elle te réserve un gain tout aussi élevé, mais une perte tout aussi cruelle si jamais tu échoues. Par contre, si tu fais de petits paris, il te faut nécessairement faire un nombre élevé de pari pour un ROI concret.

Utilité du ROI

Suivi de la bankroll sur le long terme

Le calcul du retour sur investissement permet au parieur de suivre son activité, de se rendre compte de sa rentabilité ou non et surtout de mesurer ses gains et ses pertes. En effet lorsque tu es un joueur appliqué et que tu alternes succès et insuccès dans tes paris, il est parfois difficile de savoir clairement la valeur de la richesse que tu produis et la constance que l’on pourrait en déduire. C’est donc un indicateur qui en dit long sur ta bankroll. En management, on aurait parlé d’un outil de pilotage.

Pour avoir quelque pertinence, un ROI doit être évalué sur une certaine période plus ou moins longue (12 mois par exemple). En effet, s’en tenir à un ROI calculé sur un mois de pari peut être assez hasardeux parce que cette période ne permet pas encore de définir une constance de gain ou de perte. Une longue période te permet de te fixer.

L’appel à la décision

On ne calcule évidemment pas son ROI pour s’en flatter ou s’en plaindre tristement dans son coin. Le ROI est un outil de décision.

Ton ROI est faible ? Il te faudra te demander si la stratégie que tu utilises est la meilleure. Quelle est la méthodologie que tu utilises pour positionner tes mises ? Et que peux-tu faire pour corriger ? Quels sont les bookmakers que tu as fréquentés jusque-là et quelle est la part de responsabilité des cotes qu’ils offrent dans ton insuccès ?

Ton ROI est bon ? Alors la question est de savoir ce qu’il faut faire pour le maintenir. Quoi qu’il en soit, le ROI ne te laisse pas au repos. Il t’amène à prendre des mesures.

Le retour sur investissement de tes paris te permet de savoir ce que les jeux de hasard te rapportent concrètement. A partir de là tu peux questionner ta méthode d’analyse des matchs et de comparaison des cotes. En un mot, le ROI de tes paris te permet de savoir si tu es le roi du pari, ou pas…

Top 5 des meilleurs sites de paris sportifs: