swv french swv italian swv deutsch

Comment choisir son site de paris sportifs ?

les bookmakers

Depuis l’autorisation en 2010 par l’ARJEL des paris en ligne, les sites de paris se sont bien multipliés. Ces bookmakers se font concurrence et rivalisent d’astuces pour s’attirer et fidéliser les parieurs. Ce marché dense et bruyant finit par égarer le parieur qui ne sait plus du tout où il devrait aller, à quel site il devrait confier son pari.

Ton bookmaker, ton partenaire pour le meilleur et pour le pire.

Si tu es un parieur professionnel et non pas le type des mises occasionnelles, sache que tu as deux choix difficiles dans la vie : le conjoint et le bookmaker. Il y a à peine de l’exagération dans cette comparaison. Comme on choisit son bookmaker, on fait bonne ou mauvaise fortune dans le monde des paris en ligne. Car de ce choix dépend directement le sort de ton investissement : tes mises. Tu ne confierais pas ton capital à n’importe qui si tu devais investir en affaires courantes. Ne confie donc pas tes mises à un bookmaker qui ne te fera rien gagner.

Un premier pas : ne considère que les bookmakers retenus au répertoire de l’ARJEL

C’est déjà illégal de s’en remettre pour son pari à un bookmaker non reconnu par l’Autorité habilitée pour cette question. Mais bien plus, cela représente une insécurité financière pour tes transactions. Cette insécurité pourrait même s’étendre à la protection de tes données personnelles.

1. Les sports proposés

Le choix du site pour parier dépend surtout du sport dans lequel l’on entend se spécialiser. Si par exemple tu veux parier pour le poker, il est bien évident que tous les bookmakers ne pourront pas faire ton affaire. Mais si tu songes au football, ta gamme de choix sera bien plus large. Certains bookmakers comme NetBet, Betclic, Bwin et Winamax offrent des paris dans une vingtaine de sports environ, ce qui fait que ta sélection, au niveau de ces géants du pari en ligne se fera selon d’autres critères comme la cote, les bonus, la cote, la qualité des transactions…

2. Le bonus

La grande majorité des sites de pari en ligne offre des bonus pour le premier pari. Il s’agit généralement d’un bonus qu’ils proposent lors de l’inscription. La plupart du temps, ce bonus n’est guère à retirer mais à réinvestir dans d’autres mises pour tes premiers paris sur ledit site. Le bonus classique est 100€ même si certains bookmakers comme NetBet offrent souvent jusqu’à 210 €. Trois bookmakers font cependant des bonus de 100€ sans risque, c’est-à-dire que le parieur à la possibilité de retirer directement son argent si son pari n’a pas gagné ; il s’agit de Bwin, Winamax, et de Betclic.

Voici concrètement la différence entre l’offre de ces sites et les autres. Supposons que tu as parié 100€ sur un événement dont la cote est 2.5. Si ton pari est gagnant, tu viens de t’offrir 150€ (100×2.5 Mais si tu perds, ces trois sites t’autorisent à retirer tes 100€. Sur les autres sites, c’est moins automatique. Tu as droit au bonus de façon échelonnée.

3. La cote

La cote est déterminante pour le choix du bookmaker. On peut même dire que c’est le critère le plus déterminant. En effet, c’est l’indice qui affecte ta mise et donc produit ton gain. Etant donné que c’est un coefficient, le moindre petit point est capital.

Cas Pratique

Monsieur X parie 100 € sur un événement. Un premier bookmaker propose une cote de 1.5 pour cet événement alors qu’un autre propose 1.7. Si monsieur X gagne, son capital sera de 150€ pour le premier bookmaker et de 170€ pour le second, soit une différence de 20€ ! Plus gros on parie, plus il faut faire attention aux cotes. Songes-y bien un instant : si tu paries 200€, une différence de 0.01 entre deux cotes équivaut pour à 2€ !

Il faut donc faire très attention dans la comparaison des cotes. Justement, tu peux utiliser un comparateur de cote. Le comparateur de cotes est une « gentille » application qui fait une partie du travail avec toi : elle t’aide à sélectionner les bookmakers proposant les meilleures cotes pour une rencontre donnée.

4. La qualité des transactions

Deux éléments sont à prendre en compte à ce niveau : la fiabilité des transactions et le délai.

Fiabilité des transactions

Il faut dire qu’il y a moins à craindre depuis que les jeux en ligne sont contrôlés par l’ARJEL. Si tu fais tes paris chez des bookmakers accrédités, tu n’as pas de crainte à nourrir pour tes transactions. Quant aux autres bookmakers, ceux qui ne sont pas légalisés, ne il ne faut pas se fier à eux ou ton compte bancaire pourrait en pâtir.

La carte bancaire est largement acceptée par les bookmakers. Certains d’entre eux proposent en plus des méthodes alternatives. Clique ici pour en savoir plus.

Le délai des transactions

Il ne sert à rien de se faire confisquer son argent par un bookmaker qui ne te rend pas tes gains disponibles assez tôt. Il est vrai que les sites de paris en ligne établissent toujours un délai de paiement et c’est la différence fondamentale d’avec les bureaux de tabac. Mais ce n’est pas une raison pour que le gain ne soit pas du tout disponible. Le parieur peut tâcher de s’informer au maximum sur les habitudes et les pratiques du bookmaker sur ces questions avant de « s’installer » définitivement.

5. Le service client

Un bookmaker est un vendeur. Il doit donc s’assurer un service client de qualité, pouvant mettre à ta disposition les informations nécessaires pour un pari vraiment éclairé. Il est vrai que la plupart des sites mettent à la disposition de leurs visiteurs (futurs parieurs, donc des prospects) des moyens d’entrer en contact avec eux soit par téléphone, par mail ou par des discussions instantanées. Le meilleur service clientèle doit intégrer les « live chat » en permanence de sorte qu’il y ait toujours quelqu’un pour répondre instantanément aux préoccupations du parieur.

En définitive, le choix du bookmaker doit se faire en suivant plusieurs critères à considérer dans leur ensemble et non pas partiellement.

 

Top 5 des meilleurs sites de paris sportifs: