swv french swv italian swv deutsch

Pari sur le score exact – Stratégie et conseils pour maximiser tes chances

Le pari sur le score exact a la mauvaise réputation d’être le pari le plus risqué. Cette réputation lui a été construite par ceux qui jettent leur mise dans une analyse approfondie du match. Pourtant, on peut bien engranger un joyeux pactole si l’on sait se positionner en stratège. Car en définitive, ce n’est que de cela qu’il s’agit, de la stratégie de gain. C’est cette stratégie de pari que cet article essaie de montrer.

Un enjeu particulier : les cotes renversantes

Tout parieur sait que les cotes chutent énormément le long des matchs et qu’à la fin de la rencontre, on a le score le plus bas. Pourtant il y a une cote qui demeure intéressante même en fin de match : pour le pari sur le score exact, la cote minimum en fin de match est environ 6 ! Si donc l’on veut gagner plus, le pari sur le score reste le raccourci idéal. D’un autre côté, c’est un type de pari qui donne plusieurs autres possibilités : on peut parier sur le score exact à l’achèvement du temps réglementaire ou à la mi-temps, l’écart précis en nombre de buts…

Les statistiques : un passage obligé pour le pari sur le score exact

Pas de pari sur le score exact sans statistique

On ne peut réussir un pari aussi précis que celui du score exact sans essayer au préalable de se construire une bonne et fiable base de données statistiques sur les deux équipes qui doivent jouer. En réalité, il faut voir les tendances de ces deux équipes au cours de leurs récents matchs. Aujourd’hui, il est plus ou moins aisé de trouver ces statistiques grâce aux bookmakers qui les mettent à disposition sur leurs sites. En effet, les bookmakers affichent de plus en plus un bouton juste après le pari 1N2 pour permettre aux parieurs d’accéder aux statistiques de chaque équipe.

A quoi serviront réellement les statistiques ?

Si les grands bookmakers eux-mêmes se sont mis à mettre les statistiques à disposition, ce n’est certes pas pour rendre les choses un peu plus complexes et donner une allure scientifique à leur cote ! Ils savent que les statistiques faciliteront les analyses des matchs et donc elles attireront les parieurs. Et justement tous les parieurs ne savent pas utiliser les données statistiques à bon escient. Elles servent dans le cadre d’un pari à étudier la dynamique des scores des matchs livrés par chacune des équipes.

La nécessité de scruter l’histoire commune des deux équipes

Il faut d’abord essayer de retrouver les informations les plus importantes sur les dernières rencontres entre les deux équipes : nul besoin de recenser toutes les informations depuis la nuit des temps. Plus tu remontes dans le temps, moins les données ont de l’importance. Car ce dont on a besoin c’est le résultat et le comportement que les deux équipes ont eus au cours de leurs rencontres précédentes. Généralement il suffit de prendre les quatre ou cinq dernières rencontres. Si les deux équipes n’ont pas beaucoup d’antécédents en commun, on peut déterminer une période (les deux dernières saisons par exemple) pour circonscrire l’analyse.

Voici ce qu’il faut rechercher dans les statistiques :

  • Score final des rencontres entre les deux équipes: quel a été le résultat de chacun des derniers matchs que les deux équipes ont joués ensemble ? Quelle équipe a gagné chacun de ces matchs ? Quel est l’écart entre les deux équipes ? Dans le temps, cet écart y a-t-il connu un dynamisme ? y a-t-il eu une équipe constamment perdante ? Y a -t- il un score fixe qui revienne souvent (2-0 par exemple) ?
  • Les exploits des deux équipes en défense et en attaque: lorsqu’une équipe joue à domicile, elle a environ 47% de chance de l’emporter. Si une équipe ayant une attaque superpuissante vient se retrouver dans la situation d’un match à domicile, sa chance de gagner va accroître. Il y a pourtant une réserve et c’est la capacité défensive de l’équipe qui joue à l’extérieur. En effet une forte défense peut bien réserver à l’avantage donnée par les prévisions statistiques et faire vaciller le score vers un match nul. Mais le match nul est plus assuré lorsque les deux équipes ont des forces typiquement contradictoires. Il s’agit des cas où une équipe avec la meilleure technique d’attaque rencontre une bonne défense.
    Le bon sens à lui seul suffit pour nous pousser à situer le score de la rencontre dans une amplitude de buts assez courte. Mais attention, il ne faut pas confondre le pari sur le score exact et le pari sur le nombre de buts marqués. En effet il ne suffit pas de dire que le score du match sera de 2 pour le vainqueur et 0 pour le perdant. Mais de spécifier le point de chacune des équipes.
  • L’état des équipes: cette information est comme consécutive aux analyses précédentes. Ayant étudié le passé des deux équipes à partir des données statistiques, il faut se demander si les équipes ont à l’état actuel de leur évolution les capacités pour reproduire ou modifier l’état de référence de notre analyse. En termes claires, les résultats d’hier peuvent-ils encore être reproduits encore aujourd’hui ? Cette question est fondamentale dans la mesure où les joueurs décisifs sur ces rencontres peuvent avoir déjà quitté le club, ils peuvent être blessés ou suspendus… Dans tous les cas, le facteur humain est la donnée principale à étudier à ce niveau. Il faut se demander le résultat dont chaque équipe peut être rationnellement capable.

Pour résumer, le pari sur le score exact est bien plus aisé qu’il n’en a l’air. Il suffit que l’on s’arme de patience et de bonne volonté pour étudier différents aspects du match et des équipes. Enfin il est nécessaire que l’on avoue que le parie exact n’est pas un jeu de débutant et tout parieur devrait s’assurer de très bien savoir conduire les analyses avant de se hasarder sur le délicat terrain des paris en ligne.

Top 5 des meilleurs sites de paris sportifs: