swv french swv italian swv deutsch

Les astuces à savoir pour parier sur le championnat de football brésilien

Le championnat brésilien reste l’un des plus difficiles sur lesquelles parier. Depuis sept saisons, le Brasileirão a connu quatre vainqueurs différents. Il reste donc souvent très délicat de savoir qui jouera le haut de tableau à l’avance.

Alors que la première division brésilienne dispose de vingt équipes, plusieurs enjeux viennent alimenter les objectifs des différentes écuries. Si les quatre premiers du classement se qualifient pour la Copa Libertadores, les quatre derniers descendent eux en deuxième division. Il faut donc savoir que chaque équipe est directement concerné par son propre objectif.

Se déroulant du mois de mai au mois de décembre, ce championnat permet donc de disposer de cotes très intéressantes. N’hésite donc pas à lire cet article pour avoir le plus de chances de gagner gros sur le championnat brésilien.

Une moyenne de buts très faible

Si tu souhaites regarder une rencontre du championnat brésilien, il n’est pas certain que tu profites d’une avalanche de buts. En comparant aux plus grandes divisions de football, la ligue brésilienne possède l’une des moyennes de buts les plus faibles au monde. Lors des trois dernières éditions, le Brasileirão n’a jamais vu sa moyenne de buts par rencontre dépasser les 2,43. Un chiffre qui reste très loin des plus grands championnats européens.

De ce fait, il reste très difficile pour les parieurs d’espérer jouer sur l’over 2,5 au Brésil. Sur cette même période, il est même fortement conseillé de miser sur l’under 2,5. Le pourcentage de passer ce pari est de plus de 55%. Cette donnée peut donc devenir très intéressante et permettre aux joueurs de mettre toutes les chances de leur côté. Pour éviter les mauvaises surprises, il peut donc être très utile de réaliser ce type de paris sur les rencontres brésiliennes. Cette tendance devrait se confirmer dans les années à venir.

Les équipes visiteuses marquent moins d’un but par match

En suivant la précédente analyse, il est assez simple de savoir que les équipes évoluant à l’extérieur ont beaucoup de mal à marquer. Si cette donnée est à prendre en compte dans la plupart des championnats européens, celle-ci est encore plus frappante au Brésil. En effet, le championnat brésilien dispose de l’une des plus faibles moyennes de buts marqués à l’extérieur. Pour se faire une idée de cela, l’exercice vient de se terminer avec une moyenne de 1,04 but inscrit par l’équipe visiteuse. Si celle-ci reste déjà très inquiétante, elle est encore plus basse lors des éditions précédentes.

En effet, lors des deux dernières saisons, cette moyenne n’était que d’environ 0,91. Un total très faible et qui peut expliquer l’analyse vu précédemment. Il devient donc presque indispensable de se tourner vers ce type de paris pour tenter de gagner gros au Brésil. Même les favoris ont beaucoup de mal pour marquer hors de leurs bases. Alors que le Corinthians vient de remporter le titre, l’équipe brésilienne n’a marqué que 18 buts à l’extérieur. Un faible total qui n’a pas empêché les champions de terminer avec le meilleur bilan hors de leur base.

Jouer le double chance n’est pas une mauvaise idée

En prenant en compte les difficultés des favoris à s’imposer à l'extérieur, il n’est pas difficile de tirer l’analyse suivante. En effet, il est fortement conseillé de jouer le double chance lorsque l’on souhaite miser sur une équipe visiteuse. Si la cote risque de devenir moins intéressante, le pari devient aussi beaucoup moins risqué. Cela est d’autant plus intéressant puisque le taux de match nul a été plus élevé que celui des victoires à l’extérieur lors de deux des trois dernières saisons.

Si cette édition vient de se terminer avec un pourcentage de match nul de 27%, celui des victoires à l’extérieur était de 29%. Cela peut s’expliquer par le nombre de succès à domicile qui était moins élevé que les saisons précédentes. De ce fait, les scores de parité pourraient bien prendre le dessus de nouveau lors des prochaines années. En analysant les éditions de 2015 et 2016, on peut constater que le taux de match nul se rapprocher des 24%. Au contraire des victoires à de l’équipes extérieur qui était proche des 23%. Vu le faible écart entre les deux données, il vaut donc mieux assurer notre pari en jouant sur une double chance.

Les favoris restent redoutables sur leur pelouse

Au vu des quatre promus chaque saison, il faut savoir que l’écart reste tout de même important entre les favoris et les plus faibles. De ce fait, cela peut être une base de pari intéressant pour miser sur les favoris. Pour avoir une idée de leur performance à domicile, il est possible de prendre exemple sur l’édition 2017. Les trois premiers du classement ont été les trois meilleures équipes à domicile. Les Corinthians, Santos et Palmeiras réussissaient à prendre une moyenne de plus de 2 points devant leurs supporters.

Les astuces à savoir pour parier sur le championnat de football brésilien

Il reste donc beaucoup plus prudent de pouvoir jouer les favoris en victoire sec. D’autant plus que le taux de succès à domicile n’était que de 43% l’édition 2017. Il peut donc être très risqué de miser sur les outsiders. Cependant, ce pourcentage pourrait dépasser les 50% lors des prochaines saisons. En effet, l’édition 2017 est la seule depuis de nombreuses années à avoir vu ce taux en dessous d’une victoire sur deux.

Il est très difficile de passer un handicap

Si les favoris réussissent à s'imposer devant les outsiders, ce n'est jamais une partie de plaisir. De ce fait, pour tenter de gagner régulièrement au sein du championnat brésilien, il vaut mieux s’abstenir de jouer un handicap. Si la cote d’un favori s’imposant avec plus d’un but d’écart peut se montrer tentante, celle-ci ne passe que très rarement au Brésil. Pour constater cela, il est possible de prendre en compte les 19 dernières rencontres de Corinthians. Le champion du Brésil n’a remporté que deux rencontres avec plus d’un but d’écart.

Même situation pour Santos qui a terminé à la troisième place du championnat. L’équipe brésilienne n’a remporté que deux rencontres par plus d’un but d’écart lors des 19 derniers matchs. Il y a tout de même des exceptions. En effet, Palmeiras (deuxième du championat) a réussi à accrocher trois victoires par plus d’un but d’écart lors des cinq dernières journées. Cependant, il n’est pas conseillé de tenter sa chance sur ce type de paris au Brésil.

Top 5 des meilleurs sites de paris sportifs: