swv french swv italian swv deutsch

Toutes les méthodes à suivre pour parier sur la Pro A

La Pro A est le championnat réunissant les 18 meilleures équipes françaises de basket-ball. Essayant de se développer depuis plusieurs années, la ligue française espère bien pouvoir concurrencer les plus grands championnats européens dans les années à venir. En pleine expansion, celle-ci donne tout de même la possibilité aux parieurs de tenter de remporter gros en misant dessus.

Si tu souhaites parier sur la Pro A, il te faut tout d'abord parfaitement connaître le championnat français. Pour cela, tu peux te diriger vers l'article ci-dessous pour mettre toutes les chances de ton côté.

La Pro A : comment ça fonctionne ?

Avant de parier sur la Pro A, tu dois comprendre le fonctionnement de la compétition. Tout d'abord, tu dois savoir que les rencontres européennes ne disposent pas forcément des mêmes règles que la NBA. La première donnée différente concerne le temps de jeu. En effet, les matchs de Pro A sont composés de quatre quart-temps de 10 minutes (en NBA ceux-ci durent 12 minutes). Une modification qui doit être prise en compte lors des paris under/over.

Concernant le format de la compétition, la Pro A se rapproche des grandes ligues européennes. Alors que le championnat français est repassé à 18 équipes récemment, les deux derniers du classement sont directement envoyés en Pro B. À l'inverse, les huit meilleures équipes de la saison régulière se qualifient pour les play-offs. À partir de ce moment-là, le vainqueur de la Pro A se trouve dans ces équipes restantes.

Pour sacrer le grand vainqueur de la compétition, les équipes s'affrontent avec le schéma suivant :

  • Quarts de finale 1 : le premier de la saison régulière face au huitième
  • Quarts de finale 2 : le deuxième de la saison régulière face au septième
  • Quarts de finale 3 : le troisième de la saison régulière face au sixième
  • Quarts de finale 4 : le quatrième de la saison régulière face au cinquième
  • Demis-finale 1 : le vainqueur du quarts de finale 1 face au vainqueur du quarts de finale 4
  • Demis-finale 2 : le vainqueur du quarts de finale 2 face au vainqueur du quarts de finale 3
  • Finale : les deux vainqueurs des demis-finale s'affrontent

Il faut savoir que pour se qualifier pour le tour suivant, une simple victoire ne suffira pas pour chaque équipe. Dès les quarts de finale, les rencontres se font au meilleur des trois matchs. De ce fait, les écuries françaises doivent gagner deux fois pour se qualifier. En sachant que l'équipe qui a terminé la mieux classée en saison régulière aura toujours l'avantage du terrain. À partir des demis-finale, les rencontres se jouent au meilleur des cinq matchs. De ce fait, les équipes doivent s'imposer trois fois pour remporter le match. Se disputant sur le même format, la finale sacre la meilleure équipe française lors du mois de juin.

Près de six victoires sur dix de l'équipe évoluant à domicile

Il faut savoir que les équipes évoluant à domicile partent avec de très bonnes chances. Il est donc indispensable de prendre en compte cette donnée pour réaliser nos paris sur la Pro A. En analysant les trois dernières saisons du championnat français, on peut voir que près de six victoires sur dix se soldent par une victoire de l'équipe évoluant à domicile. Il devient donc très important de s'informer sur les résultats de l'écurie évoluant sur son parquet dans la rencontre que l'on souhaite miser.

Toutes les méthodes à suivre pour parier sur la Pro A

Ces dernières saisons, il est très facile de trouver les équipes redoutables devant leurs supporters. En prenant en compte les dernières éditions, Monaco et Strasbourg sont les écuries s'imposant le plus à domicile. De ce fait, cela peut donner une base de pari intéressant lorsque l'on souhaite miser sur une victoire sec d'une équipe de Pro A.

À noter que l’Élan Chalon restait redoutable sur ses terres ces trois dernières saisons, cependant l'équipe française semble vivre un exercice très compliqué cette année. Il vaudrait donc mieux ne pas miser sur eux lors de cette période délicate.

Une moyenne de 153 points par rencontre en Pro A

Les parieurs les plus assidus apprécient se tourner vers les paris under/over durant les rencontres de Pro A. Il est donc bon de prendre en compte les éditions précédentes pour se faire une idée des moyennes de points. Celle-ci pourrait rapporter gros aux joueurs puisqu'elle reste plus ou moins au même point depuis plusieurs éditions. En effet, lors des trois dernières éditions la moyenne de points marqués par rencontre de Pro A était de 153. 

Pour avoir encore plus de marge sur ce type de paris, il est utile de voir que Strasbourg et Monaco ont l'habitude de scorer. La saison passée, les deux équipes inscrivaient respectivement près de 79 et 85 points par rencontre. Un chiffre très haut après avoir aperçu la moyenne de points par match. À l'opposé, Le Portel a réussi à être l'une des défenses les plus redoutables l'exercice précédent. L'équipe française n'encaissait que 70 points de moyenne dans ses rencontres.

Le vainqueur de la saison régulière a du mal à s'imposer en play-offs

Il est souvent très difficile de trouver le vainqueur de la Pro A en début de saison. Cependant, la tâche ne s'annonce pas plus simple à la fin de la saison régulière. S'il ne reste plus que huit équipes, il est bien rare de voir le favori s'imposer au terme des play-offs. Depuis l'édition 2009-2010 et Cholet, le vainqueur de la saison régulière n'a pas réussi à remporter le sacre. 

De ce fait, il faut être très prudent lorsque l'on souhaite parier sur le vainqueur de la saison régulière sacré champion de France. Il faut être conscient que l'intensité des rencontres de play-offs est totalement différente de celle des matchs de saison régulière. La pression peut alors resurgir dans ces moments-là et le favori peut commencer à perdre ses moyens.

Monaco, roi de la prolongation ?

Il n'est pas rare de voir certaines rencontres de Pro A se diriger vers les prolongations. De ce fait, il devient rapidement indispensable de s'informer sur le bilan des équipes françaises à la fin du temps réglementaire. Pour cela, il est très simple de voir que Monaco, depuis son retour dans l'élite, ne tremble pas dans les prolongations. 

Toutes les méthodes à suivre pour parier sur la Pro A

Depuis l'édition 2016-2017, les Monégasques ont disputé quatre rencontres se disputant jusqu'aux prolongations. L'équipe a réussi un carton plein puisqu'ils se sont toujours imposés au terme de ces matchs. Un bilan qui montre bien que le club de la principauté réussit à mettre la pression de côté lors du money-time.

Top 5 des meilleurs sites de paris sportifs: