swv french swv italian swv deutsch

Peut-on effectuer des paris sur l’eSport en France ?

Comme on parie sur le football, le rugby ou le tennis, on peut désormais miser de l'argent sur des compétitions de jeux vidéo, appelées eSport. Mais attention ! En France, les bookmakers n'ont pas encore obtenu l'autorisation pour proposer des paris pour ce genre de discipline. On t'explique tout ça dans cet article.

La montée en puissance des compétitions d'eSport

Les compétitions d'eSport où s'affrontent des joueurs professionnels de jeux vidéo sur FIFA ou Counter-Strike sont devenues très populaires et surtout très suivies sur Internet en matière d'audience.

De gros sites de paris sportifs internationaux (Pinnacle, Bet 365, Betway,…) se sont alors mis à proposer des cotes sur les matchs d'eSport. Au lieu de faire des paris sur un match sportif, certains parieurs préfèrent donc miser sur des équipes dont les joueurs professionnels sont derrière un écran. Moins médiatisées (et donc moins bien payées), de plus en plus de stars du monde de l'eSport attirent l'attention des joueurs lambda. Pour ces derniers, regarder un match en streaming est une autre façon de se divertir quand ils n'ont pas trop envie de jouer. C'est également l'occasion d'apprendre, tout en observant les meilleurs joueurs.

Peut-on faire des paris sur des compétitions d'eSport en France ?

Peut-on effectuer des paris sur l'eSport en France ?

Après les paris sportifs au début des années 2010, c'est au tour des Fantasy Leagues d'être régulées officiellement par l'ARJEL depuis le printemps 2016. Les Fantasy Leagues étant considérées comme des paris groupés selon l'Autorité de régulation des jeux en ligne, les opérateurs peuvent alors proposer d'autres jeux à ses clients. Pour tout savoir sur la Fantasy League, n'hésite pas à consulter notre article consacré à cette simulation.

L'eSport va t-il suivre la même destinée que les Fantasy Leagues au cours des prochaines années ? De plus en plus d'opérateurs s'intéressent à l'eSport et pourraient proposer différents accords de partenariat et développer des plateformes. Avant tout ça, l'eSport doit être ajouté à la liste des opérations autorisées par l'ARJEL.

Il faut savoir aussi que la France est le pays numéro 1 sur les épreuves d'eSport. Depuis 2003, les joueurs français sont en avance (loin devant les Américains) et sont surtout de véritables professionnels. La France est aussi le pays qui organise l'ESWC (Electronic Sports World Convention), un des événements les plus importants de l'eSport qui réunit plus de 53 Etats avec de nombreuses compétitions. Une éventuelle régulation de la part de l'ARJEL devrait donc mettre l'eSport largement en avant avec des partenariats et des compétitions, et surtout une officialisation de ce sport qui devient de plus en plus à la mode.

Parier sur des sites hors ARJEL, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

Les sites de paris sportifs français sont au courant du phénomène de l'eSport, qu'ils ont vu se développer chez des concurrents internationaux. Seuls les paris sportifs sont autorisés, et uniquement sur les sites ayant obtenu l'agrément de l'ARJEL. Pour rappel, l'Autorisation de régulation des jeux en ligne a aussi pour but d’informer et protéger les joueurs français. L'eSport n'étant pas reconnu comme une discipline sportive, faire des paris dessus est interdit mais pas illégal.

En effet, lorsque tu paries sur un site étranger, tu ne risques pas d'être poursuivi. Par contre, si tu as un litige avec un bookmaker par rapport à tes données personnelles, tu ne peux pas te retourner vers l'ARJEL et faire valoir tes droits. De plus, les gros opérateurs de paris sportifs étrangers relativement sécurisés et proposant de l'eSport sont inaccessibles depuis la France.
Souvent, les joueurs prennent des risques et vont se rabattre sur des sites pas toujours fiables et qui peuvent disparaître d'un moment à l'autre.

Pour qu'un bookmaker puisse proposer des paris sportifs aux joueurs résidants en France, l'opérateur doit détenir un agrément auprès de l’ARJEL et un site internet dont le nom de domaine se termine par fr.

Les bookmakers hors ARJEL n’ont pas le droit d’accepter des joueurs domiciliés sur le sol français. Pour t'inscrire chez un opérateur étranger, il faudra certainement changer de VPN et te connecter depuis un autre pays. Bref, un vrai casse-tête si tu n'y connais rien en informatique.

De plus en plus de joueurs sont aussi attirés par les sites de paris hors ARJEL car ils proposent des cotes plus intéressantes que les sites autorisés et d'autres fonctionnalités comme la visualisation des matchs en streaming.

À propos des opérateurs agréés et autorisés par l'ARJEL, ces derniers sont la seule option pour tes paris sportifs et peut-être tes paris dans l'eSport. En plus de leur légalité sur le marché français et de leurs services, les bookmakers peuvent te proposer d'importants bonus et un très large choix de pronostics.

En résumé, si tu souhaites parier dans l'eSport, tu sais ce qu'il te reste à faire : prendre ton mal en patience si tu veux rester dans la légalité.

Enfin, au cas où tu veux t'entraîner, on te conseille de te rendre sur le site Parions ESport. La FDJ a récemment mis en ligne une interface qui te permet de gagner des points lorsque tu fais des paris. Les joueurs les plus performants figurant dans les 10 premières places du classement général ou les 3 premières places des classements par jeu se verront attribuer une récompense parmi les nombreux articles esport comme des t-shirts, des vestes, des tasses, ou des casquettes en référence aux équipes eSportives.

Top 5 des meilleurs sites de paris sportifs: